Textile

En février dernier, des parlementaires britanniques avaient publié un rapport dans lequel ils constataient que le phénomène de la mode éphémère (fast fashion) contribuait au gaspillage et à l’exploitation de nombreux travailleurs dans le monde. Ils reconnaissaient aussi que les approches volontaires pour y remédier étaient un échec. Aussi avaient-ils suggéré un certain nombre de mesures, comme l’instauration d’une taxe de un penny par vêtement produit pour améliorer Lire la suite…

Raison d’être

Les entreprises ne sont pas dans une bulle. Elles ne peuvent évoluer en faisant abstraction des questions qui traversent la société, qu’il s’agisse de thèmes locaux, comme la reconnaissance des droits (et des spoliations) des peuples autochtones, ou plus universels, comme le climat et les autres questions environnementales qui montent en puissance. Certaines entreprises s’approprient les mouvements de société et les intègrent dans leur communication interne ou externe (LGBT+, égalité femmes/hommes…), Lire la suite…

Charbon, justice

Le 26 juin, le Tribunal national de l’environnement kenyan a annulé la licence délivrée en 2016 par l’Autorité nationale de gestion de l’environnement (NEMA) pour la construction de la centrale électrique à charbon de l’archipel de Lamu. Ce projet, soutenu par le consortium Amu Power, représente plus de 40 % de la puissance actuellement installée dans le pays et devait être la plus importante centrale à charbon d’Afrique de l’Est. Le tribunal a notamment précisé que les Lire la suite…

LGIM entend faire pression sur les sociétés peu actives en ce qui concerne la question climatique

La société de gestion britannique Legal & General Investment Management (LGIM) poursuit la pression sur les sociétés mondiales qui, selon elle, ne jouent pas le jeu pour lutter contre le dérèglement climatique. En juin 2018 déjà, LGIM avait annoncé le retrait de huit sociétés de sa gamme de fonds Future World Funds (FWF) (IE n° 283). Depuis, elle a réintégré la compagnie pétrolière américaine Occidental Petroleum qui, à ses yeux, a réalisé des progrès. Le 21 juin, LGIM Lire la suite…

Premières assignations autour de la loi française sur le devoir de vigilance

L’intention du législateur ainsi que celle des personnes et des organisations qui ont soutenu l’intégration dans le droit français de la loi du 27 mars 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre était clairement d’impliquer les grandes sociétés françaises dans la résorption des atteintes sociales, sociétales et environnementales hors du territoire national et/ou dans leur chaîne d’approvisionnement. Lire la suite…

Basculement ?

Lorsqu’en 1996, plusieurs personnalités issues d’horizons variés décidèrent de lancer le CFIE (l’éditeur de cette lettre), c’était parce qu’elles estimaient que le décalage grandissant entre la richesse créée par les grandes entreprises et sa répartition entre leurs parties prenantes ne pouvait pas durer. Depuis, la prise de conscience a gagné toutes les sphères de notre société (opinion, Etats, entreprises, finance…). Mais dans le même temps, cet écart – et plus encore sa perception – semble avoir également progressé. Lire la suite…

1 2 3 4 5 6 388