Category Archives: Norvège

Finance, exclusion

Le plus important fonds souverain au monde (le Government Pension Fund Global norvégien) a ajouté, le 13 mai dernier, douze nouvelles entreprises à sa liste des sociétés exclues de son univers d’investissement. Cette décision concerne : Sasol (Afrique du Sud), RWE (Allemagne), Glencore (Royaume-Uni, Suisse), AGL Energy (Australie), Anglo American (Royaume-Uni) pour leur Continue reading →

Equinor renonce à son projet d’exploration dans la Grande Baie australienne

Lorsqu’un enjeu de société majeur émerge, même s’il n’emporte pas immédiatement l’adhésion, il la porte en germe. A un moment, l’évidence s’impose. Le tout est de savoir quand il convient de rallier le mouvement. Faut-il l’encourager ? Faut-il le suivre ? Ces questions se posent pour de nombreuses entreprises, surtout lorsqu’elles occupent une position de leader. C’est le cas du groupe pétrolier norvégien Continue reading →

Energies renouvelables, développement

Selon l’ONU, la moitié des 840 millions d’êtres humains qui n’ont pas accès à l’électricité vit en Afrique subsaharienne. Aussi le développement de la capacité énergique est-il déterminant pour l’avenir du continent. Mais une grande partie des projets de centrales (35 %) prévus d’ici à 2030 sont à base de charbon. Les entreprises chinoises, qui poursuivent leur expansion dans ce secteur, interviendront de fait dans 29,3 % de ces projets (selon l’entreprise de Continue reading →

Le fonds souverain norvégien va se retirer des « pure players » pétroliers

Créé en 1990, le Government Pension Fund Global (GPFG) norvégien a pour vocation d’investir les revenus excédentaires du secteur pétrolier norvégien. Sa gestion suit des principes liés à l’investissement socialement responsable et son statut de plus important fonds souverain mondial (avec un actif sous gestion de plus de 1 000 milliards de dollars) fait que ses décisions sont particulièrement observées. Le 16 novembre 2017, il avait suggéré au ministère des Finances de réduire l’exposition des actifs détenus par l’Etat aux secteurs pétrolier et gazier (IE n° 269). Le Continue reading →

Corruption

Le Fonds souverain norvégien, qui détient des participations dans 9 000 sociétés dans le monde et gère plus de 1 000 milliards de dollars d’actifs, a indiqué le 13 février qu’il souhaitait que les sociétés dont il détient des parts disposent de mesures anti-corruption efficaces comprenant notamment des dispositifs d’alerte protégeant les lanceurs d’alerte.

Pressions sur la politique pétrolière de la Norvège

Le fonds souverain norvégien, initialement prévu pour investir les revenus excédentaires émanant de l’exploitation des ressources pétrolières du pays et qui détient actuellement plus de 1 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion, devrait se retirer du pétrole et du gaz. Cette recommandation émane de la banque centrale norvégienne, qui a adressé le 16 novembre une lettre allant dans ce sens au ministère des Finances. Cette préconisation – qui a pour objectif de réduire l’exposition des actifs détenus Continue reading →

Bientôt le premier porte-conteneurs électrique et autonome

Deux sociétés norvégiennes, le producteur d’engrais Yara International et le groupe spécialisé dans les systèmes de défense Kongsberg, vont créer le premier porte-conteneurs à propulsion entièrement électrique (le Yara Birkeland). Son entrée en service est prévue en 2018. De plus, à terme, il sera autonome. Il réalisera les livraisons entre trois sites du groupe Yara, ce qui permettra d’éviter chaque année 40 000 voyages en camion et l’émission de 700 tonnes de GES. Ses spécificités Continue reading →

Le fonds souverain norvégien s’immisce dans le débat sur la rémunération des dirigeants

En début d’année, BlackRock, la plus grande société de gestion mondiale, exprimait son intention de ne pas approuver les augmentations de rémunération des dirigeants excédant celles des autres salariés de l’entreprise. Cette fois, c’est au tour du fonds souverain norvégien (860 milliards d’euros environ investis dans 8 985 sociétés représentant 1,3 % de la capitalisation boursière mondiale) de communiquer son avis sur les rémunérations des dirigeants des sociétés cotées (31 mars). Selon le directeur général Continue reading →

Deux associations attaquent la Norvège en justice pour stopper l’exploration pétrolière en Arctique

La Constitution du Royaume de Norvège dispose que « chacun a le droit à un environnement respectueux de la santé et à un environnement naturel dont la productivité et la diversité sont maintenus. Les ressources naturelles doivent être gérées sur la base de considérations globales et de long terme qui protègent également ces droits pour les générations futures ». C’est sur cette base que Greenpeace et Les Jeunes Amis de la Terre Norvège ont déposé un recours juridique Continue reading →

La Norvège devient le premier pays au monde à se doter d’une politique d’achat « zéro déforestation »

A l’occasion du sommet des Nations unies sur le climat, en septembre 2014, trois pays (l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Norvège) s’étaient engagés, dans une déclaration commune publiée le 23 septembre, à « encourager l’émergence d’engagements nationaux qui soutiennent le développement de chaînes d’approvisionnement sans déforestation, y compris à travers des politiques d’achats publics durables de denrées telles que l’huile de palme, le soja, le bœuf et le bois ». A la suite d’une recommandation de sa commission permanente Continue reading →

Les principaux acteurs de la pêche au cabillaud s’entendent pour protéger l’Arctique

L’Arctique fait partie des écosystèmes les plus fragiles de la planète. Cette région est menacée par de multiples dangers et en particulier par la fonte des glaces résultant du réchauffement climatique. Le phénomène permet notamment aux flottes de pêche d’étendre leur rayon d’action. Dans un communiqué en date du 25 mai, l’association écologiste Greenpeace a annoncé que plusieurs sociétés parmi les plus importantes entreprises concernées par la pêche en haute mer (Fiskebåt, Karat, Espersen, Findus, Iglo, McDonald’s…) Continue reading →

Le fonds souverain norvégien a exclu 52 sociétés dont les activités sont liées au charbon

Le fonds souverain norvégien est le plus important au monde et il contrôle 1,4 % environ de la capitalisation boursière mondiale. Depuis de nombreuses années, il intègre des critères ESG (environnement, social, gouvernance) à sa gestion de portefeuille. En juin 2015, le fonds s’est approprié une décision du Parlement norvégien selon laquelle les sociétés dont 30 % (ou plus) des activités étaient liées au charbon devaient être exclues de ses portefeuilles. Cette directive est entrée en application le 1er février. Le 14 avril, la banque centrale de Norvège a déclaré que 52 compagnies avaient d’ores et déjà été exclues et que d’autres radiations Continue reading →

Quatre sociétés asiatiques exclues des investissements du fonds souverain norvégien

La banque centrale de Norvège a décidé, le 17 août, l’exclusion de quatre sociétés de l’univers d’investissement du fonds souverain norvégien, qui détient 1,3 % environ de l’ensemble de la capitalisation boursière mondiale, et ce en raison des dommages environnementaux que leurs plantations de palmier à huile occasionnent en Indonésie. Ces quatre sociétés sont les compagnies sud-coréennes Daewoo International (le fonds détient 0,3 % du capital de cette société) et Posco (0,9 %), ainsi que les entreprises malaisiennes Genting (0,4 %) et IJM (1,6 %). Elles rejoignent ainsi la soixantaine de sociétés déjà exclues de l’univers, dont l’entreprise française Safran.

Le fonds de pension KLP exclut de ses investissements deux cimentiers pour leur implication en Cisjordanie

Les campagnes de boycott à l’encontre des sociétés occidentales menant des activités dans les territoires palestiniens occupés se poursuivent et aboutissent parfois à des incidents diplomatiques, comme le montre le récent exemple d’Orange (voir Impact Entreprises n° 217). Cette fois, c’est la société d’assurance norvégienne KLP qui a décidé, début juin, de désinvestir des cimentiers Cemex et HeldelbergCement en raison de leur implantation en Cisjordanie. Ce n’est pas la première fois que de tels désinvestissements ont lieu. En 2008 par exemple, la banque néerlandaise ASN Bank avait décidé de retirer Veolia de son univers d’investissement Continue reading →

Le fonds de pension souverain norvégien adopte des standards pour freiner la déforestation

Le plus important fonds de pension souverain mondial (le Government Pension Fund Global – GPFG –, fonds norvégien qui détient plus de 850 milliards de dollars d’actifs) a annoncé qu’il se dotait de lignes directrices afin d’éviter d’investir dans des sociétés liées à la destruction des forêts tropicales. Grâce au renforcement de sa politique d’investissement dans ce domaine, le fonds, qui détient des participations minoritaires dans plus de 9 000 sociétés dans le monde, espère ainsi participer à la réduction des répercussions de l’activité économique sur les forêts, et ce d’autant plus que cette politique ne vise pas seulement les Continue reading →

Statoil et GE vont collaborer pour développer des solutions d’exploitation pétrolière propres

Profondément affectée par la chute du baril de pétrole, la compagnie pétrolière norvégienne Statoil a annoncé un partenariat avec le géant américain General Electric (GE). Cette collaboration vise à accélérer le développement de solutions d’exploitation des gisements de gaz et de pétrole plus propres et plus économiques. Pour amplifier les axes d’ores et déjà sélectionnés, les partenaires vont s’appuyer sur des projets déjà initiés. Ils entendent réduire le brûlage lors des opérations d’extraction en récupérant, compressant et utilisant le gaz naturel, diminuer la consommation d’eau en utilisant du dioxyde de carbone liquéfié et améliorer Continue reading →

Le fonds souverain norvégien exclut 32 sociétés charbonnières de son portefeuille

Le fonds norvégien Government Pension Fund Global (GPFG), le plus important fonds souverain du monde avec 850 milliards de dollars d’actifs sous gestion, a annoncé lors de la publication de son premier rapport sur l’investissement responsable avoir cédé les titres de 114 sociétés pour des raisons liées à l’environnement ou au climat. GPFG indique que 22 entreprises ont été exclues en raison de leurs rejets de GES, ceux-ci constituant en effet pour le fonds un risque important face à la perspective de modifications réglementaires ou de baisse de la demande. Ces 22 entreprises comprennent 5 sociétés exploitant des sables bitumineux, Continue reading →

Le fond souverain norvégien va investir 3 milliards de dollars dans les technologies vertes en 2015

Fin août 2014, Bloomberg New Energy Finance (BNEF) avait rédigé une note afin d’évaluer les conditions susceptibles de rendre possible un désinvestissement massif des “actifs fossiles”. BNEF soulignait que les investisseurs devraient réaffecter leurs avoirs investis dans ce secteur vers d’autres secteurs en mesure de les absorber. Or, ces avoirs sont estimés à 5 000 milliards de dollars. De plus, sur une longue période, ces actifs affichent des rendements relativement intéressants, alors que l’indice européen des énergies renouvelables (ERIX Index), par exemple, a perdu plus de 40 % au cours des cinq dernières années. En dépit de ces éléments, Continue reading →

La Norvège vend plus de véhicules électriques que de véhicules conventionnels

En Norvège, les ventes de véhicules électriques ont dépassé les ventes des véhicules conventionnels durant le dernier trimestre de 2013. Les modèles électriques les plus vendus sont la Tesla Model S du constructeur automobile californien Tesla et la Nissan Leaf. Les ventes de véhicules électriques représentent dans ce pays 1 200 véhicules par mois en moyenne, soit 10 % des ventes totales. Plusieurs incitations ont permis ces ventes historiques : des réductions de taxes, Continue reading →

Premier ferry entièrement électrique en Norvège

Le 14 janvier, la société Siemens, les chantiers navals Fjellstrand et la compagnie maritime Norled ont présenté le premier ferry au monde à propulsion totalement électrique. Ce ferry, d’une capacité de 360 passagers et 120 voitures et dont les batteries pourront être rechargées en dix minutes, entrera en service à partir de 2015 pour relier les localités norvégiennes de Lavik et d’Oppedal.