Category Archives: Activités controversés

Des pièces de Schneider Electric à l’origine d’un événement significatif sur une centrale nucléaire

Le 18 décembre 2019, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté du réacteur 2 de sa centrale de Penly (Seine-Maritime), événement classé au niveau 2 de l’échelle INES (qui en comprend sept). EDF a communiqué publiquement le 23 décembre. Le réacteur était à l’arrêt lorsque le 12 octobre, des ouvriers chargés de la maintenance ont identifié le dysfonctionnement Continue reading →

Selon un rapport, le nucléaire ne peut pas répondre au défi climatique

Les ennuis s’accumulent pour EDF. L’annonce par le groupe, le 25 septembre, d’un retard supplémentaire dans son chantier de construction de deux réacteurs nucléaires EPR à Hinkley Point C en Angleterre et d’une augmentation du coût évaluée entre 1,9 milliard et 2,9 milliards de livres sterling (2,1 milliards-3,3 milliards d’euros) a provoqué une chute de son cours de Bourse de 6,45 % durant la Continue reading →

Implication

L’adoption officielle de messages sur des sujets de société par les entreprises est un phénomène qui monte en puissance. Ces initiatives peuvent être considérées comme des actes opportunistes. Mais elles peuvent aussi souligner la « personnalité » de l’entreprise et la rapprocher de la société, à tout le moins des communautés sensibles au message. Le 12 septembre, les patrons de 145 entreprises ont adressé une lettre aux membres du Sénat Continue reading →

Des salariés de Microsoft s’opposent à un contrat avec l’armée américaine

Le 20 novembre dernier, Microsoft a conclu avec l’armée américaine un contrat de près de 480 millions de dollars pour la fourniture de 100 000 casques intégrant la technologie de réalité augmentée sur la base de son modèle HoloLens, jusqu’alors destiné au domaine civil. Le produit final, baptisé Integrated Visual Augmentation System (IVAS), sera amélioré dans le cadre de ce contrat. Ces systèmes permettront « d’augmenter la létalité en améliorant les capacités de détection et de décision et de s’engager avant l’ennemi ». Continue reading →

Les fournisseurs d’indices devraient exclure les armes controversées

Dans une lettre ouverte rendue publique le 11 février, 145 gestionnaires de fonds et de patrimoine représentant 6 900 milliards de dollars d’actifs sous gestion ont demandé aux principaux fournisseurs d’indices boursiers (FTSE Russel, Morningstar, MSCI, S&P Dow Jones, Stoxx) d’exclure systématiquement de leurs indices les entreprises impliquées dans la production d’armes controversées Continue reading →

WWF propose de transformer le modèle économique d’EDF pour sauver le groupe

La loi de 2015 sur la transition énergétique avait prévu de ramener la part du nucléaire dans le bouquet énergétique de la France de 75 % aujourd’hui à 50 % en 2025. En novembre 2017, le gouvernement a renoncé à cet objectif. Le 5 septembre, le Premier ministre, Edouard Philippe, a évoqué 2035 comme date butoir, une échéance qui devrait être confirmée avec la présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, en octobre. Mais plus les réformes attendront, plus le délai s’allongera. Et ce Continue reading →

Greenpeace et commission parlementaire : le programme nucléaire français est exposé

A quelques heures d’intervalle, le 3 juillet dernier, l’association Greenpeace a fait voler deux aéronefs (un drone et un avion radiocommandé) au-dessus de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) et les a fait s’écraser contre le mur de la piscine d’entreposage du combustible usé de la centrale sans qu’ils aient pu être interceptés. L’objectif de l’ONG n’était pas d’endommager l’infrastructure, mais de démontrer sa vulnérabilité face à une attaque terroriste. Deux jours plus tard, la députée Barbara Pompili a présenté Continue reading →

Nucléaire

L’énergie nucléaire a entamé son déclin. C’est ce que constate le dernier rapport réalisé par le cabinet Mycle Schneider (The Word Nuclear Industry Status Report 2017). Après avoir atteint un pic en 1997 avec 17,5 % du bouquet énergétique mondial, la part du nucléaire est aujourd’hui dépassée par l’énergie renouvelable et stagne à 10,5 %.

Assemblée générale d’Axa : 26 avril 2017

L’assemblée générale d’Axa s’est déroulée le 26 avril 2017 (durée 2h55) sous l’égide de Denis Duverne son président et de Thomas Buberl, son nouveau directeur général.

Comme l’année précédente, le débat avec la salle a été alimenté par plusieurs questions à connotation sociale, environnementale et sociétale qui montrent l’intérêt que portent les actionnaires à la relation entre les activités de l’entreprise et ces questions. Continue reading →

Le Kenya renforce son partenariat avec la Chine sur le nucléaire

En 2010, le ministre kenyan de l’Energie, Patrick Nyoike, lançait le programme nucléaire du pays. Depuis lors, le pays multiplie les accords, en particulier avec la Chine, pour se doter des technologies et du savoir-faire nécessaires. Après un premier protocole d’accord en 2015, les deux Etats ont signé le 24 mars un partenariat sur la formation du personnel. Dans son plan Vision 2030, le Kenya prévoit la construction d’une première centrale d’une puissance de 1 GW d’ici à 2027 et vise une capacité installée totale de 4 GW d’ici à 2030.

En dépit des doutes sur la culture de sûreté de Creusot Forge, EDF avance

Le 7 avril 2015, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) révélait qu’une anomalie avait été décelée dans la composition de l’acier de certaines zones de la cuve du réacteur de l’EPR de Flamanville. Cette information a incité les autorités de plusieurs pays (Royaume-Uni, Chine, Etats-Unis, Finlande et Canada) à engager des démarches d’inspection sur le site de Creusot Forge (filiale d’Areva) mis en cause dans cette affaire. Le 30 mars dernier, France Inter a indiqué Continue reading →

Les perspectives financières d’EDF suscitent de plus en plus d’inquiétude

Un rapport parlementaire vient confirmer l’étude de l’association Greenpeace parue en décembre 2016 (voir Impact Entreprises n° 249) qui affirmait que le coût du démantèlement du parc nucléaire était largement sous-estimé par EDF. Les parlementaires français soulignent l’impréparation des premiers démantèlements (source de retards), les difficultés techniques et la multiplication des coûts. Certains coûts (paiement des taxes et assurances, remise en état des sols…) auraient été, quant à eux, Continue reading →

L’Autorité de sûreté nucléaire s’inquiète d’un risque industriel pris par EDF à Flamanville

Lors de la présentation de ses vœux le 18 janvier, le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) s’est inquiété de la déclaration d’un responsable d’EDF, qui affirmait en novembre qu’aucun plan alternatif n’était prévu au sujet de la cuve de l’EPR de Flamanville. En avril 2015, Areva avait prévenu l’ASN que cette cuve, qui renferme le combustible nucléaire et constitue une des barrières de protection contre l’émission de radiations, présentait des concentrations anormales de carbone Continue reading →

EDF en pleine tourmente écologique, financière et juridique

Les militants de l’association écologiste Greenpeace sont intervenus à trois reprises (les 14, 15 et 16 décembre) au siège social d’EDF pour dénoncer la « faillite financière et technique du programme nucléaire » de la société et demander à son président « de présenter un projet industriel de sortie du nucléaire, seule solution pour redresser son bilan financier et cesser de mettre les Français en danger ». Pour appuyer ses propos, l’ONG s’appuie sur une étude réalisée à sa demande par le cabinet AlphaValue et publiée le 17 novembre, Continue reading →

A contre-courant, des pays africains s’intéressent au nucléaire

Dans les pays développés, l’avenir du secteur nucléaire ne cesse de s’assombrir depuis l’accident de Fukushima en 2011 (dont la facture liée au démantèlement de la centrale a récemment été fortement réévaluée par le gouvernement japonais à 70 milliards d’euros) : sortie du nucléaire engagée en Allemagne, référendum en Suisse sur une anticipation de sortie (rejetée), mais qui ne change rien à la volonté du pays de fermer progressivement ses centrales, enquête ouverte sur EDF à la suite d’une plainte de Greenpeace Continue reading →

L’Afrique du Sud réduit son ambition à moyen terme dans le nucléaire civil

Le gouvernement sud-africain a dévoilé le 22 novembre son projet de plan énergétique national (Integrated Energy Plan – IEP et Integrated Resource Plan – IRP). Ce plan prévoit une baisse très sensible de la mise en œuvre de nouvelles centrales nucléaires à moyen terme. Jusque-là, le gouvernement envisageait de construire entre six et huit nouveaux réacteurs d’une capacité globale de 9 600 MW d’ici à 2030. Le projet réduit ces nouvelles installations à 1 359 MW d’ici à 2037. Continue reading →

Les conseillers de la ministre sud-africaine de l’énergie ne sont pas pour le recours au nucléaire

Près de 7 % de la production d’énergie de l’Afrique du Sud est d’origine nucléaire. Pour répondre à son besoin crucial en énergie, le pays a envisagé en 2010 la construction de six à huit nouveaux réacteurs nucléaires afin de tripler sa production. Mais le projet ne cesse d’être repoussé. En cause, son coût exorbitant : plus de 1 000 milliards de rands (66 milliards d’euros). Ce prix alimente d’autant plus les arguments des opposants au nucléaire que le coût Continue reading →

Eolien offshore : nouveau record à la baisse pour le prix du mégawatt-heure

Le 15 septembre dernier, le gouvernement britannique a finalement donné son accord au très controversé – sur les plans financier, écologique, diplomatique, etc. – projet d’EPR à Hinkley Point, un projet piloté par l’énergéticien français EDF. Deux réacteurs nucléaires de 1 650 MW chacun seront construits pour un montant total de 22 milliards d’euros. Ils entreront en principe en service en 2025. A cette date, EDF percevra 92,5 livres pour chaque mégawatt-heure livré (108 euros). Quelques jours auparavant, la société suédoise Continue reading →

Hinkley Point, désaccords internes (et autres détails) : EDF entre dans une phase de turbulences

Le conseil d’administration d’EDF a approuvé le 28 juillet la décision d’investissement dans le projet très controversé des deux réacteurs nucléaires d’Hinkley Point en Angleterre. Dix administrateurs ont voté pour, les six représentants des salariés et Laurence Parisot ont voté contre et Gérard Magnin avait remis sa démission quelques heures avant la réunion déplorant le fait que « ce choix handicape l’émergence d’une industrie française des énergies renouvelables ». La décision intervient sur fond d’incertitudes quant aux Continue reading →

Les deux tiers des sociétés financières financent encore les armes à sous-munitions

En décembre 2008, à Oslo, 94 Etats s’étaient engagés par traité à ne « jamais, en aucune circonstance, employer d’armes à sous-munitions, mettre au point, produire, acquérir de quelque manière, stocker, conserver ou transférer à quiconque, directement ou indirectement, des armes à sous-munitions ; assister, encourager ou inciter quiconque à s’engager dans toute activité interdite à un État partie en vertu de la présente convention ». Selon les ONG, ces armes, dont le principe consiste à libérer de nombreux projectiles explosifs, dont une partie importante n’explose pas lors de l’impact, sont depuis de nombreuses années condamnées Continue reading →