Asie du Sud-Est : des entreprises attentives au développement durable, bien que mal préparées

Une étude réalisée au mois de février par le cabinet d’audit et de conseil PWC auprès de 211 sociétés de cinq pays d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Vietnam) montre que 80 % d’entre elles estiment qu’il est nécessaire qu’elles mènent leurs activités dans le respect des principes du développement durable. Cela étant, l’étude montre aussi une grande disparité entre les pays (les Philippines étant plutôt en tête sur les différents thèmes abordés, alors que la Thaïlande est souvent la plus mal placée), Lire la suite…

Reporting : 37 % des sociétés mondiales communiquent correctement leurs rejets de GES

Dans une étude datée d’avril 2013, l’Environnemental Investment Organisation, une organisation britannique, a analysé les informations publiques relatives aux rejets de gaz à effet de serre des 800 plus grandes sociétés mondiales. Selon l’étude, seules 37 % d’entre elles communiquent complètement et correctement leurs émissions de gaz à effet de serre et 21 % les ont proposées à la vérification d’un organisme extérieur. BASF arrive en tête du classement. C’est la seule société à fournir des données pour l’ensemble Lire la suite…

Indonésie : le ministre de l’Industrie prévoit des incitations fiscales pour les entreprises propres

Les pays d’Asie semblent vouloir accélérer la prise en compte des contraintes environnementales dans la conduite des affaires. Le ministre indonésien de l’Industrie, Mohamad Suleman Hidayat, a ainsi annoncé le 7 mai qu’il étudiait la possibilité d’instaurer plusieurs incitations fiscales pour les entreprises qui adopteraient une approche industrielle écologique (production propre, consommation énergétique sobre, technologies bas carbone…). L’Indonésie, qui dispose déjà de quelques mesures limitées dans ce sens Lire la suite…

Climat : la Chine accélère ses investissements pour une réduction de ses émissions de GES

Avec 28 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, la Chine est souvent montrée du doigt pour sa responsabilité dans les faibles résultats de la communauté internationale dans la lutte contre le réchauffement climatique. La Climate Commission, instaurée par le gouvernement australien, a publié le 29 avril un rapport dans lequel elle souligne que la Chine a mis en œuvre, pour réduire ses impacts environnementaux, des mesures qui sont parmi les plus ambitieuses, au point qu’elle pourrait atteindre son pic d’émission Lire la suite…

Pays sensibles : la Commission européenne lance une consultation sur l’approvisionnement en minerai

Les conflits armés ne perdurent que parce qu’ils bénéficient de sources de financement. Dans les pays pauvres, ces financements peuvent provenir de l’exploitation de ressources naturelles, dont la maîtrise devient alors un enjeu déterminant et provoque souvent des exactions et des violations des droits humains. Partant de ce constat, la Commission européenne a lancé une consultation publique pour examiner si elle pourrait engager une initiative “ en faveur d’un approvisionnement responsable en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque ”. Lire la suite…

Accélérer.

Il est toujours très difficile de se rendre compte si la marche de la communauté internationale en direction d’un monde plus durable est suffisamment rapide ou non. D’un côté, les initiatives abondent, c’est indéniable. Mais, d’un autre côté, est-il bien normal que plus de vingt ans après la conférence de Rio, la concentration de CO2 dans l’atmosphère atteigne son plus haut niveau depuis le pliocène, il y a trois millions d’années ? Est-il normal que près d’un quart de siècle après les premières interpellations sur les conditions de travail Lire la suite…