Sanofi Aventis licencierait en Europe

Selon le journal La Tribune, le groupe pharmaceutique prévoirait la suppression de 700 postes en Europe, dont aucun en France. La direction de Sanofi Aventis n’a pas confirmé cette information, mais elle a indiqué que les mesures engagées dans le cadre de la nouvelle réorganisation opérationnelle associeraient les représentants des salariés des pays concernés. Les syndicats européens y voient une conséquence du rachat en février de l’américain Genzyme, Sanofi Aventis cherchant à abaisser ses frais de structure.

Le président de GDF Suez aborde les sujets brûlants

Gérard Mestrallet, président de GDF Suez, a profité de la présentation des résultats de la compagnie pour aborder trois sujets qui font polémique. Sur l’augmentation tarifaire, le dirigeant du groupe a affirmé qu’il ne s’agissait pas de gagner de l’argent, mais simplement de ne plus en perdre. Pourtant, cette année, pour la première fois, en raison de la revalorisation de 9 % de janvier 2009, GDF Suez a gagné de l’argent sur son activité de distribution, un gain relativisé par le vice-président qui a précisé Lire la suite…

Electrabel ne veut pas que l’Etat belge ait la main lourde

Dans un entretien accordé au journal flamand De Tijd, Sophie Dutordoir, la directrice d’Electrabel SA, filiale de GDF Suez, a indiqué que sa compagnie s’opposerait à toute demande du gouvernement belge de payer, en tant que producteur d’énergie nucléaire, plus que les 245 millions d’euros de prélèvement annuel convenus. Selon elle, les conditions initiales de l’accord n’ayant pas évolué, celui-ci doit être respecté en l’état.

Orange accusé par OWNI.fr d’affaire véreuse en Tunisie

Selon le site OWNI.fr, le groupe Orange aurait obtenu l’attribution de la troisième licence de téléphonie fixe et mobile en Tunisie de manière frauduleuse. Grâce à un montage financier complexe, l’entreprise française n’aurait pas payé à l’Etat tunisien les 130 millions d’euros prévus, tout en versant indûment 26 millions d’euros au gendre de l’ex-président tunisien. Pour sa part, Orange nie toute forme de corruption dans ce dossier et envisage de porter plainte contre OWNI.fr.

1 333 334 335 336