Impact des produits : Dexia devra réviser les taux de certains de ses crédits structurés

Dans les années 2000, plusieurs banques ont distribué aux collectivités locales françaises des crédits structurés (“ emprunts toxiques ”), dont l’augmentation des taux indexés a conduit certaines de ces collectivités au bord de la faillite. Parmi les premiers acteurs, on relève Dexia qui a, selon Libération, prêté 25 milliards d’euros de produits structurés à 5 500 clients. En février 2011, le département de la Seine-Saint-Denis avait assigné la banque à propos de onze de ces emprunts. Le 8 février 2013, le tribunal de grande instance Lire la suite…

Produits controversés : précisions sur la participation de la Société générale dans Textron

Dans le n° 164 d’Impact Entreprises daté du 6 février 2013, nous indiquions que, selon une étude des organisations IKV Pax Christi (Pays-Bas) et FairFin (Belgique) datant de juin 2012, la Société générale “ aurait encore des relations financières avec une entreprise fabriquant des bombes à sous-munitions ou des composants clés ”. La direction de l’entreprise a tenu à préciser que la Société générale avait “ cessé ses activités avec les sociétés mentionnées dans le rapport ”. Le principal grief à l’encontre de l’entreprise était la détention, Lire la suite…

Gouvernance : EDF relaxée en appel dans le procès qui l’oppose à Greenpeace

En 2011, le tribunal correctionnel de Nanterre avait condamné EDF à une amende de 1,5 million d’euros et deux anciens cadres du groupe chargés de la sécurité à des peines de prison assorties d’une amende pour avoir commandité la société d’intelligence économique Kargus afin qu’elle s’introduise dans l’ordinateur du directeur des campagnes de l’association Greenpeace de l’époque. Le 6 février, la cour d’appel de Versailles a relaxé l’entreprise et l’un des deux dirigeants. Elle a été sensible aux arguments d’EDF, Lire la suite…

Ethique : EADS soupçonné de corruption

Selon le Financial Times, une filiale britannique du groupe EADS, GPT Special Management Systems, serait soupçonnée de corruption dans le cadre d’un contrat conclu avec la Garde nationale saoudienne via le ministère britannique de la Défense. Le FBI serait en possession de documents faisant état de versements inexpliqués pour un montant de 11,5 millions de livres sterling (près de 10 millions d’euros), déboursés à partir des Etats-Unis sur des comptes bancaires domiciliés aux îles Caïmans, et de voitures de luxe offertes à des militaires saoudiens.

Climat : en Australie, l’éolien devient moins cher que le charbon et le gaz

Selon le Global Wind Energy Council, l’organisation internationale de l’industrie éolienne, la capacité installée de la production électrique d’origine éolienne a augmenté de près de 20 % en 2012 pour atteindre 282 GW. La France arrive en 8e position avec environ 2,5 % de la capacité totale. En dépit de cette progression substantielle, le coût des installations et, en conséquence, celui-ci du MW.h produit restent un frein à une expansion plus rapide. Cela étant, Bloomberg New Energy Finance vient de publier une nouvelle analyse Lire la suite…

Titres souverains : Axa IM a élaboré une méthodologie pour analyser leurs “ profils sociétaux ”

La société de gestion d’actifs Axa IM, filiale du groupe Axa, a édité une méthodologie d’analyse des pays selon des critères ESG (environnement, social, gouvernance) pouvant s’appliquer à la gestion des portefeuilles constitués d’obligations d’Etat. Cette méthodologie a, par exemple, permis d’identifier dix pays présentant un risque de réputation élevé (Azerbaïdjan, Biélorussie, Belize, îles Caïmans, Equateur, Irak, Nigeria, Pakistan, Panama, Venezuela) sur un univers d’investissement composé de 57 pays émergents. Lire la suite…