Biodiversité : vers une reconstitution des stocks de poissons dans les eaux de l’Union ?

La plupart des organisations écologistes se disent satisfaites du vote des eurodéputés sur la Politique commune de la pêche (PCP) survenu le 6 février. En effet, 502 des 754 députés se sont prononcés en faveur du projet de loi visant à la reconstitution des stocks de poissons dans les eaux de l’Union. Parmi les dispositions prévues, on note qu’à partir de 2015, les pêcheurs ne pourront plus capturer plus que ce qu’un stock pourra produire en une année, de manière à atteindre un niveau de stock qui garantisse son renouvellement d’ici à 2020. Lire la suite…

Edito.

L’une des spécificités de la RSE revient, pour une entreprise, à prendre en charge les impacts humains et environnementaux négatifs induits par ses activités. Cela suppose de trouver une compensation, si possible immédiate. Celle-ci peut résulter d’une reconnaissance officielle (comme la création de labels) ou du marché. Mais définir les principales composantes d’un label (référentiel, contrôle, etc.) constitue une tâche particulièrement difficile qui s’expose à de sévères controverses, et le marché reste, quant à lui, Lire la suite…

Chaîne d’approvisionnement : H&M veut un salaire minimal revu annuellement au Bangladesh

Lors d’une rencontre avec le Premier ministre du Bangladesh, Madame Sheik Hasina, Karl-Johan Persson, président de l’entreprise de vêtements suédoise H&M, a déclaré que le Bangladesh devrait prévoir une révision annuelle du revenu minimal applicable dans le pays. Il a ajouté qu’une telle mesure irait dans l’intérêt conjoint du pays et de l’industrie, en permettant aux employeurs et aux acheteurs de bénéficier d’une plus grande stabilité du marché. Cette initiative intéressante ne doit toutefois Lire la suite…

Des investisseurs vont demander à JPMorgan de ne plus contribuer au génocide au Soudan

Les banques sont de plus en plus souvent considérées comme ayant une part de responsabilité dans la promotion ou, à l’inverse, dans la détérioration du “ cadre sociétal ” qui entoure les affaires. Cela répond finalement à une certaine logique : en effet, si les banques répondent à la demande, elles ont également la possibilité de choisir les axes de développement dont elles estiment qu’ils sont le plus en adéquation avec leur politique et leur stratégie globale. Cette conception commence à être intégrée par les établissements bancaires. Lire la suite…

1 284 285 286 287