Biodiversité et climat : la RSPO adopte ses principes et critères révisés pour la culture de palmiers à huile

La déforestation est un des principaux facteurs d’augmentation de la concentration de GES dans l’atmosphère et la culture de palmiers à huile est l’une des principales causes de la déforestation. La Roundtable for Sustainable Palm Oil (RSPO) a adopté, le 25 avril, ses principes et critères (P&C) révisés pour une production durable d’huile de palme. Si l’association WWF a accueilli ce vote comme un pas positif, puisqu’il y a amélioration de l’ancienne version, et si elle encourage les planteurs à faire certifier l’intégralité Lire la suite…

Climat : la concentration de CO2 dans l’atmosphère dépasse 400 ppm

L’observatoire météorologique situé à Hawaï, le Mauna Loa Observatory, a annoncé le 29 avril que la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère allait dépasser dans les heures suivantes la barre symbolique de 400 ppm (partie par million, soit le nombre de molécules de gaz à effet de serre pour un million de molécules d’air). L’observatoire précise que ce cap sera dépassé pour la première fois depuis trois millions d’années (pliocène).

Evaluation des pays : KPMG lance un nouvel indice

Le cabinet d’audit KPMG vient de publier un indice (le KPMG Green Tax Index) qui évalue vingt et un pays selon les politiques fiscales (sur la base de plus de deux cents mesures incitatives ou pénalisantes, dont une trentaine ont été introduites après janvier 2011) instaurées pour influencer le comportement environnemental des entreprises. Les Etats-Unis occupent la première position du classement, essentiellement en raison de leurs crédits d’impôt en faveur des énergies renouvelables et de leur programme fédéral d’incitation fiscale Lire la suite…

Asie du Sud-Est : des entreprises attentives au développement durable, bien que mal préparées

Une étude réalisée au mois de février par le cabinet d’audit et de conseil PWC auprès de 211 sociétés de cinq pays d’Asie du Sud-Est (Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Vietnam) montre que 80 % d’entre elles estiment qu’il est nécessaire qu’elles mènent leurs activités dans le respect des principes du développement durable. Cela étant, l’étude montre aussi une grande disparité entre les pays (les Philippines étant plutôt en tête sur les différents thèmes abordés, alors que la Thaïlande est souvent la plus mal placée), Lire la suite…

Reporting : 37 % des sociétés mondiales communiquent correctement leurs rejets de GES

Dans une étude datée d’avril 2013, l’Environnemental Investment Organisation, une organisation britannique, a analysé les informations publiques relatives aux rejets de gaz à effet de serre des 800 plus grandes sociétés mondiales. Selon l’étude, seules 37 % d’entre elles communiquent complètement et correctement leurs émissions de gaz à effet de serre et 21 % les ont proposées à la vérification d’un organisme extérieur. BASF arrive en tête du classement. C’est la seule société à fournir des données pour l’ensemble Lire la suite…

Indonésie : le ministre de l’Industrie prévoit des incitations fiscales pour les entreprises propres

Les pays d’Asie semblent vouloir accélérer la prise en compte des contraintes environnementales dans la conduite des affaires. Le ministre indonésien de l’Industrie, Mohamad Suleman Hidayat, a ainsi annoncé le 7 mai qu’il étudiait la possibilité d’instaurer plusieurs incitations fiscales pour les entreprises qui adopteraient une approche industrielle écologique (production propre, consommation énergétique sobre, technologies bas carbone…). L’Indonésie, qui dispose déjà de quelques mesures limitées dans ce sens Lire la suite…