Un groupe d’institutions financières se penche sur la question de la surexploitation des ressources naturelles

Une coalition de 43 institutions financières a décidé d’instituer un groupe de travail afin d’étudier la possibilité d’instaurer un dispositif qui leur permette d’identifier les entreprises susceptibles de surexploiter les ressources naturelles et, le cas échéant, de retirer leur concours financier à celles qui refuseraient de modifier leur comportement. Cette décision fait suite à l’initiative adoptée par 39 institutions lors du sommet de Rio+20, intitulée Natural Capital Declaration. Pour l’heure, le groupe demande aux Etats d’exiger des entreprises Lire la suite…

Le Parlement indien adopte une loi pour “ pacifier ” les transactions foncières

La question des terres “ disponibles ” et de leur utilisation à des fins industrielles (dans les secteurs de l’agro-industrie, de l’extraction minière ou des hydrocarbures, des grands complexes industriels, des infrastructures…) constitue un sujet d’actualité majeur dans le champ de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Cette question est particulièrement brûlante en Inde. La Chambre basse indienne (Lok Sabha) a voté le 29 août en faveur d’une loi (Land Acquisition Act) visant à sécuriser les indemnités Lire la suite…

La loi sur l’obligation pour les entreprises d’investir 2 % de leur résultat net dans la RSE enfin votée

Après plusieurs mois de discussions et de rebondissements, la Chambre haute du Parlement indien (Rajya Sabha) a enfin voté la nouvelle législation s’appliquant aux entreprises (Companies Bill, 2012) en remplacement du Companies Act, 1956. Cette loi doit néanmoins encore attendre la promulgation par le président indien, Pranab Mukherjee, et la rédaction des décrets d’application par le ministère en charge des entreprises avant son entrée en application. Cette nouvelle loi, qui comprend 29 chapitres et 470 articles, Lire la suite…

Les cultures expérimentales d’OGM en plein champ américaines attaquées

Une coalition de 150 organisations, comprenant des entreprises spécialisées dans la production ou la distribution de produits agricoles biologiques, a adressé une lettre au ministère américain de l’Agriculture (USDA), afin de lui demander de renforcer son contrôle sur les cultures expérimentales d’OGM. Cette initiative fait suite à la découverte, en mai dernier, de blé génétiquement modifié dans un champ en Oregon, qui a eu pour effet immédiat la suspension temporaire des importations de blé américain de la part de plusieurs pays. Lire la suite…

Le gouvernement français a lancé une concertation nationale sur les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui interfèrent dans le fonctionnement des systèmes endocriniens (fonctions reproductrices, croissance, etc.). De nombreux objets d’usage quotidien (détergents, cosmétiques, matières plastiques, textiles, peintures) sont soupçonnés de contenir de telles substances. Le ministère des Affaires sociales et le ministère de l’Ecologie ont donc décidé de lancer une consultation publique (qui prendra fin le 20 septembre) pour une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. Lire la suite…

Edito.

On le voit bien, la notion de responsabilité sociale et environnementale des entreprises prend de plus en plus d’ampleur et l’on assiste, sur ce sujet, à une multiplication des lois et des cadres de conduite, volontaires ou contraignants. Mais parallèlement, les problèmes de définition se font sentir de manière de plus en plus cruciale : quand on parle de RSE, de quoi parle-t-on exactement ? Que faut-il prendre en compte ? Qu’est-il possible de faire ou que faut-il écarter ? Qui décide ? La multiplication de ces questions Lire la suite…