Nouvelle mise en cause des labels garantissant le respect des droits sociaux

Le thé est la boisson chaude la plus consommée au monde et l’on estime que plus de 13 millions de personnes participent à la cueillette des feuilles sur toute la planète. La forte intensité de main-d’œuvre de cette activité l’expose à de sérieuses violations des droits sociaux fondamentaux. Aussi les organisations de solidarité internationale et de défense des droits humains exercent-elles depuis des décennies une surveillance assidue de ce secteur. Certes, les principales marques communiquent Lire la suite…

L’AIE critiquée pour le manque d’ambition de son approche de la question climatique

Le 2 avril, plusieurs personnalités du monde universitaire, des membres d’institutions internationales, d’ONG ou issus de la communauté financière ont écrit une lettre au directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Fatih Birol, pour exprimer leur déception à l’égard de la dernière version de son World Energy Outlook (WEO). Selon les signataires de la lettre, compte tenu de l’influence que le WEO est susceptible d’avoir sur les politiques gouvernementales et le comportement Lire la suite…

Reporting

BNP Paribas a publié sa nouvelle étude sur la stratégie des investisseurs et des gérants de fonds en matière d’intégration des critères ESG (environnement, social, gouvernance). Parmi les conclusions de l’étude, on retient que 65 % des organisations interrogées alignent désormais leur cadre d’investissement avec les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. Cette bonne nouvelle risque néanmoins d’être très vite confrontée à l’absence de données sérieuses concernant les entreprises sur cette question.

Corruption

Lutter contre la corruption est une obligation légale et s’en abstenir peut également coûter très cher en pénalités. Pour autant, les informations transmises par les sociétés dans leur rapport de gestion sur cette question sont encore très générales. Les entreprises donnent peu d’indications sur la cartographie qu’elles ont dressée pour identifier les risques auxquelles elles sont exposées, en particulier dans les zones géographiques les plus sensibles, et ce alors même que la corruption Lire la suite…

Pour la première fois, la principale association textile bangladaise élit une femme à sa tête

Au Bangladesh, l’industrie textile emploie de 3,5 à 4,5 millions de personnes (sur une population active de 61 millions de personnes environ) et approvisionne les plus grandes marques mondiales. Selon une étude récente du think tank bangladais Centre for Policy Dialogue, près de 60,8 % des travailleurs du secteur sont des femmes. Si le chiffre est en baisse, de nombreuses femmes sont encore particulièrement exposées à des conditions de travail indignes. Le 6 avril, à quelques jours Lire la suite…

Le fonds de retraite suédois facilite le choix des supports d’investissement selon des critères durables

Le 3 avril, l’organisme suédois en charge des retraites à cotisations définies (Pensionsmyndigheten) a informé ses cotisants qu’ils avaient désormais la possibilité de filtrer, selon des critères durables, les fonds sur lesquels s’appuiera leur épargne. Parmi les 656 fonds répertoriés, les épargnants peuvent sélectionner les fonds présentant un faible risque carbone. Le niveau de risque est calculé par la société Morningstar. Ils peuvent également Lire la suite…

1 2 3 4 5 374