Category Archives: Bangladesh

Le Bangladesh pourrait renoncer à l’essentiel de ses projets de centrale à charbon

Selon une étude réalisée en 2019, à laquelle a participé l’organisation australienne Market Forces, le Bangladesh possède l’un des plus importants portefeuilles de projets de centrale à charbon au monde (vingt-neuf centrales totalisant 33,2 GW de capacité). Toutefois, lors d’un récent Continue reading →

Pas d’amélioration possible des conditions de travail sans liberté d’action pour les syndicats

Il y a près de sept ans (le 24 avril 2013), le drame du Rana Plaza (Bangladesh) – l’effondrement d’un immeuble regroupant des ateliers de confection dans la banlieue de Dacca qui avait provoqué la mort de plus de 1 100 personnes – avait mobilisé l’opinion publique mondiale. Sous l’influence de la communauté internationale, la sécurité dans l’industrie textile s’est améliorée dans ce pays, même si elle est Continue reading →

Protection des cours d’eau, Bangladesh

Le 1er juillet, la Haute Cour du Bangladesh a rendu son verdict dans une affaire qui visait à octroyer à la rivière Turag et à tous les autres cours d’eau du pays le statut juridique d’organismes vivants. Ils bénéficieront ainsi de certains droits fondamentaux au même titre que les personnes. L’eau sera l’enjeu environnemental le plus préoccupant du siècle et la décision de la Haute Cour vise à protéger les cours d’eau de la pollution, chronique dans le pays. Elle rejoint des législations similaires adoptées Continue reading →

La Cour suprême du Bangladesh prolonge d’un an l’accord sur la sécurité dans les usines textiles

A la suite de l’effondrement en 2013, au Bangladesh, d’un bâtiment abritant des ateliers de confection (le Rana Plaza) qui a causé la mort de plus de 1 100 personnes, un accord avait été conclu entre des marques de vêtements, des enseignes de vente au détail et des organisations syndicales nationales et internationales pour créer un environnement sain et sûr dans l’industrie textile bangladaise. Cet accord juridiquement contraignant (Accord on Fire Building Safety in Bangladesh – l’Accord) Continue reading →

Pour la première fois, la principale association textile bangladaise élit une femme à sa tête

Au Bangladesh, l’industrie textile emploie de 3,5 à 4,5 millions de personnes (sur une population active de 61 millions de personnes environ) et approvisionne les plus grandes marques mondiales. Selon une étude récente du think tank bangladais Centre for Policy Dialogue, près de 60,8 % des travailleurs du secteur sont des femmes. Si le chiffre est en baisse, de nombreuses femmes sont encore particulièrement exposées à des conditions de travail indignes. Le 6 avril, à quelques jours Continue reading →

Le Bangladesh et l’île Maurice veulent neutraliser l’esclavage moderne

Le travail contraint prospère dans le monde et touche en premier lieu les populations les plus fragiles, en particulier les personnes éloignées de leur pays d’origine. Ce travail contraint a, au cours des dernières années, surtout défrayé la chronique dans le contexte des chantiers de construction des infrastructures destinées à accueillir la Coupe du monde de football au Qatar en 2022. Mais le problème ne se limite pas au Qatar ou au secteur de la construction. Ainsi, devant le risque avéré de multiplication des cas d’esclavage Continue reading →

Deux marques accusées de non-respect de l’accord sur la sécurité dans l’habillement au Bangladesh

Après l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh en avril 2013 qui avait causé la mort de plus de 1 100 personnes travaillant dans les ateliers de confection installés dans le bâtiment, un accord légalement contraignant (The Bangladesh Accord) avait été conclu entre des marques et des syndicats afin d’améliorer les conditions de santé et de sécurité dans l’industrie bangladaise de l’habillement. A ce jour, plus de 200 marques ont signé cet accord et plus de 118 500 améliorations relatives Continue reading →

Le Bangladesh renonce à instaurer une taxe carbone sur les énergies fossiles

Le Bangladesh est l’un des pays les plus menacés par le réchauffement climatique. Une grande partie du pays est en effet située sous le niveau de la mer ou juste au-dessus, ce qui le rend particulièrement vulnérable à la montée des océans, comme le montrent les inondations catastrophiques qui frappent régulièrement cet Etat. Dans ce contexte, le gouvernement bangladais prévoyait de mettre en place une taxe sur le carbone à partir du 1er juin 2017, afin de réduire ses émissions de GES et de soutenir Continue reading →

Protestations contre la construction de deux centrales à charbon au Bangladesh

Soixante-dix associations environnementales issues de nombreux pays ont adressé une lettre ouverte à l’Unesco pour lui demander de se saisir d’urgence du cas de la forêt des Sundarbans au Bangladesh. Cette forêt classée au patrimoine mondial par l’organisation et qui couvre notamment le delta du Gange et du Brahmapoutre constitue la plus grande forêt de mangrove au monde. Elle est aujourd’hui menacée par la construction, à proximité, de deux centrales à charbon. Les associations s’inquiètent des Continue reading →

Le groupe bangladais DBL va construire une usine textile en Ethiopie

La répartition de la production mondiale de vêtements s’est profondément modifiée au cours des vingt-cinq dernières années au gré des vagues de sous-traitance et de délocalisation successives à la recherche de coûts de production toujours moindres. Le Bangladesh est aujourd’hui le second exportateur mondial d’habillement. Mais les conditions de travail y sont particulièrement critiquées. A son tour, le pays commence à sous-traiter une partie de sa production dans des pays où le coût du travail est encore plus bas. Le 27 mai, le groupe DBL a ainsi annoncé qu’il allait construire une usine textile en Ethiopie. Continue reading →

La CSI porte plainte auprès de l’OIT contre le Bangladesh pour violation de la liberté syndicale

Le 24 avril 2013, un immeuble abritant plusieurs ateliers de confection s’était effondré au Bangladesh (le Rana Plaza) provoquant la mort de plus de 1 100 personnes. Parmi les mesures urgentes préconisées par les syndicats, les associations et même les donneurs d’ordre figurait le renforcement du mouvement syndical. Or, la Confédération syndicale internationale (CSI) constate une vive obstruction de la part du gouvernement (75 % des demandes d’enregistrement de syndicats ont été rejetées en 2015 sous de faux motifs) et l’inaction des autorités face aux violations des droits syndicaux. Aussi a-t-elle porté plainte auprès de l’Organisation internationale du travail.

La Malaisie veut accueillir 1,5 million de travailleurs bangladais d’ici trois à cinq ans

La population active de la Malaisie représente 13 millions de personnes environ. On estime par ailleurs à 4 à 6 millions le nombre d’étrangers travaillant dans ce pays, plus de la moitié étant en situation irrégulière et, de fait, assujettis aux trafiquants de main-d’œuvre bon marché. En dépit des conditions de travail déplorables auxquelles ces travailleurs sont souvent soumis, la Malaisie reste pour les Bangladais l’un des plus importants débouchés après l’Arabie saoudite, ainsi qu’une source de revenus non négligeable. Le bureau bangladais de la Continue reading →

Conditions de travail dans les ateliers de textile : les progrès sont très faibles

Le 24 avril 2013, un immeuble abritant plusieurs ateliers de confection s’effondrait au Bangladesh (le Rana Plaza) provoquant la mort de plus de 1 100 personnes. Cette tragédie a mobilisé l’ensemble de la communauté et suscité plusieurs mesures destinées à rendre les ateliers de confection bangladais plus sûrs. Parmi ces mesures, on compte un accord sur les risques d’incendie et la sécurité des bâtiments (Accord on Fire and Building Safety in Bangladesh), auquel ont souscrit près de 200 marques internationales, dont H&M. Quatre ONG constituent un panel d’observateurs de cet accord. Elles ont conduit deux séries d’observations sur les plans Continue reading →

Des enseignes de mode font pression pour la liberté syndicale auprès d’un sous-traitant bangladais

A la fin du mois de novembre dernier, des enregistrements vidéo ont montré des dirigeantes syndicales molestées par des hommes de main devant deux usines basées à Chittagong (Bangladesh) et appartenant au groupe de confection bangladais Azim (24 usines employant 27 000 personnes). Ces films ont incité plusieurs entreprises de vêtements à interroger la direction du groupe sur le respect du droit syndical sur ses sites. Celle-ci niant toute implication dans l’organisation de ces agressions, plusieurs donneurs d’ordre ont commandité des enquêtes approfondies. Ces dernières ont conclu qu’il y avait bien, dans ces usines, des actes de violence Continue reading →

Les établissements financiers bangladais devront bientôt consacrer 2,5 % de leurs bénéfices à la RSE

Depuis 2008, les banques et les sociétés financières bangladaises sont tenues de publier les activités réalisées dans le domaine de la RSE sur la base d’un guide établi par la banque centrale du pays. En mai dernier, cette dernière a annoncé que les établissements financiers devraient bientôt investir au moins 2,5 % de leur résultat net dans des dépenses affectées à la RSE sous la forme de trois domaines : prêts à conditions préférentielles, donations à des projets de développement, amélioration de l’environnement de travail et de l’égalité entre les hommes et les femmes. Alertée par des informations selon lesquelles l’interprétation des critères de Continue reading →

Premières contributions annoncées au fonds d’indemnisation des victimes du Rana Plaza

A la suite de l’effondrement d’un atelier de confection au Bangladesh (le Rana Plaza), qui avait provoqué la mort, le 24 avril 2013, de 1 138 travailleurs et en avait blessé plus de 2 000 autres, une mobilisation internationale de grande ampleur avait permis la mise en place d’un fonds d’indemnisation inédit (Rana Plaza Donors Trust Fund) destiné à compenser la perte de revenu ainsi que les frais médicaux des victimes et de leur famille. Il aura fallu attendre dix mois Continue reading →

Les patrons bangladais de la confection craignent pour la compétitivité de leurs entreprises

La question de la pression exercée par la concurrence internationale sur les bas salaires est au centre des préoccupations et des exigences dans de nombreux pays. L’Allemagne a ainsi annoncé l’instauration d’un salaire minimum brut horaire de 8,50 euros à partir de 2015, et en 2017 pour l’ensemble des branches, après qu’un accord a été trouvé entre le parti social-démocrate (SPD) et l’alliance conduite par la chancelière (CDU-CSU). Au Royaume-Uni, les mouvements de protestation se multiplient à l’encontre des entreprises Continue reading →

Relèvement du salaire minimum au Bangladesh et en Indonésie

Depuis l’ouverture du commerce mondial, il y a une vingtaine d’années, les industries du textile et de la chaussure se sont largement déplacées dans les régions à bas coût de main-d’œuvre et, en particulier, en Asie du Sud-Est et du Sud où la sécurité est souvent défaillante et les conditions de travail particulièrement difficiles. Le niveau des salaires y est très bas et les mouvements de protestation pour leur revalorisation sont fréquents. Au Bangladesh, où l’effondrement d’un immeuble destiné à la fabrication d’articles textiles Continue reading →

Nouvel incendie dans un atelier de confection au Bangladesh

Alors qu’une centième marque vient d’adhérer à l’accord signé le 24 mai dernier avec des associations syndicales bangladaises et internationales et des associations de défense des droits de l’Homme afin de mettre en place un environnement sécurisé pour l’industrie bangladaise de la confection, un nouvel incendie s’est déclaré, le 9 octobre dernier, dans une usine de la banlieue de Dacca provoquant la mort de 9 personnes et plus de 50 blessés. Cette nouvelle tragédie alourdit la série noire qui frappe le pays depuis plusieurs années Continue reading →

Près de 2 millions d’ouvriers du secteur textile couverts par un accord volontaire

A la suite de l’effondrement, le 24 avril dernier, d’un immeuble abritant des ateliers de confection dans la banlieue de Dacca (Bangladesh), effondrement ayant entraîné la mort de plus de 1 100 ouvriers (voir Impact Entreprises n° 170), des associations syndicales bangladaises et internationales, des organisations de défense des droits de l’Homme et plus de soixante-dix marques et distributeurs internationaux ont signé un accord, le 12 mai, afin de mettre en place un environnement sécurisé pour l’industrie bangladaise de la confection. Continue reading →