Category Archives: Ethiopie

Esclavage moderne, Ethiopie

Dans les pays pauvres, des milliers d’agences spécialisées dans le recrutement de candidats à l’expatriation fournissent une main-d’œuvre bon marché à certains pays, notamment situés dans le Golfe, où elle est souvent exploitée, parfois réduite en esclavage chez des particuliers (en tant que domestique) ou sur des chantiers de construction. En Ethiopie, en vertu d’une nouvelle loi qui devrait entrer Continue reading →

L’Ethiopie, patrie du nouveau prix Nobel de la paix, mérite qu’on s’y intéresse

Le 11 octobre 2019, le jury norvégien du Nobel a attribué le prix Nobel de la paix à Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien, pour « l’importance de ses actions en faveur de la réconciliation, de la solidarité et de la justice sociale », pour sa contribution à la paix en Ethiopie et dans les autres pays d’Afrique de l’Est, et pour « son initiative déterminante visant à résoudre le conflit avec l’Erythrée voisine ». L’œuvre est loin d’être achevée. Mais elle mérite d’être saluée et encouragée, car depuis Continue reading →

Alerté sur les mauvaises conditions de travail en Ethiopie, le groupe PVH va enquêter

Dans Impact Entreprises n° 298, nous avions souligné les mauvaises conditions de travail dans les zones industrielles éthiopiennes, futur nouveau géant mondial de l’industrie textile. A la suite d’un rapport réalisé par l’association américaine Worker Rights Consortium (WRC) relevant des abus dans trois sites industriels, l’entreprise américaine PVH (marques Calvin Klein, Van Heusen, Arrow…), citée parmi d’autres marques comme H&M, a annoncé qu’elle allait mener une investigation approfondie Continue reading →

Les délocalisations dans le textile entretiennent la médiocrité des conditions de travail

Dans le sillage de nouvelles vagues de délocalisations, l’Ethiopie entend devenir un géant de l’industrie textile et, pour y parvenir, souhaite notamment s’appuyer sur une main-d’œuvre bon marché (voir IE). A cet effet, le gouvernement a créé plusieurs parcs industriels – destinés à recevoir les investissements nationaux, mais surtout étrangers – auprès desquels les grandes marques de l’habillement pourront s’approvisionner. Et le mouvement se poursuit. Mais les salaires y sont très bas (l’équivalent Continue reading →

L’Inde étend sa production textile en Ethiopie

Le secteur textile est de plus en plus concurrentiel et ce contexte pèse sur les salaires et les conditions de travail des salariés dans le monde entier. L’industrie textile du Bangladesh représente 80 % de ses exportations. Dans ce pays, des milliers de travailleurs du secteur manifestent depuis plusieurs semaines pour exiger de meilleurs salaires. Les propositions du gouvernement (8 000 taka par mois, soit 84 euros environ, pour les ouvriers les moins qualifiés) sont loin des revendications des manifestants qui Continue reading →

L’Ethiopie inaugure la première centrale électrique africaine à partir de déchets solides

Dans bon nombre de pays en développement, les décharges représentent une source de revenus pour les populations urbaines qui n’ont parfois pas d’autres ressources pour vivre. Outre les énormes problèmes écologiques induits par ces centres d’enfouissement (rejets de méthane, infiltrations d’effluents toxiques dans les eaux souterraines, prolifération d’espèces invasives…), les conditions d’hygiène et de sécurité y sont, pour le moins, extrêmement précaires pour les personnes les « exploitant ». Continue reading →

L’Ethiopie lance son plan de développement de l’énergie éolienne

La puissance électrique installée en Ethiopie est de l’ordre de 4 300 MW, une capacité tout à fait insuffisante pour assurer la croissance de ce pays de 95 millions d’habitants, dont l’ambition est d’atteindre 35 000 MW d’ici à 2037. Pour y parvenir, l’Ethiopie compte sur les énergies renouvelables, et en particulier sur son potentiel hydraulique grâce au gigantesque barrage de la Renaissance : celui-ci devrait – une fois achevé et une fois les différends avec l’Egypte et le Soudan sur le « partage » des eaux du Nil réglés – générer 6 000 MW Continue reading →

L’Ethiopie entend devenir un grand exportateur de produits textiles

L’Ethiopie est l’un des pays les plus pauvres de la planète et le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique. Ces conditions pourraient en faire, dans les prochaines années, l’un des principaux producteurs et exportateurs d’articles textiles dans le monde. Arkebe Oqubay, conseiller spécial auprès du Premier ministre éthiopien, a ainsi récemment indiqué au cours d’une interview que son pays ambitionnait d’atteindre un niveau d’exportations de 30 milliards de dollars dans le secteur du textile et de l’habillement d’ici à 2025 (contre Continue reading →

Le développement économique éthiopien menace 500 000 personnes

Selon l’ONG Human Rights Watch (HRW), les ambitions des autorités éthiopiennes en matière d’hydroélectricité et l’agriculture intensive menaceraient 500 000 personnes. Depuis les années 1990, trois barrages sont sortis de terre dans la vallée de l’Omo, une région du sud de l’Ethiopie. Le dernier en date, Gibe III, inauguré le 17 décembre 2016, doit à terme doubler la production électrique totale du pays et un réservoir en aval irriguera 30 000 ha de culture de canne à sucre et 100 000 ha de coton. Continue reading →

Le groupe bangladais DBL va construire une usine textile en Ethiopie

La répartition de la production mondiale de vêtements s’est profondément modifiée au cours des vingt-cinq dernières années au gré des vagues de sous-traitance et de délocalisation successives à la recherche de coûts de production toujours moindres. Le Bangladesh est aujourd’hui le second exportateur mondial d’habillement. Mais les conditions de travail y sont particulièrement critiquées. A son tour, le pays commence à sous-traiter une partie de sa production dans des pays où le coût du travail est encore plus bas. Le 27 mai, le groupe DBL a ainsi annoncé qu’il allait construire une usine textile en Ethiopie. Continue reading →

Le français Vergnet inaugure en Ethiopie la plus grande ferme éolienne d’Afrique

La société française Vergnet, cotée à la Bourse de Paris, a inauguré en Ethiopie la plus grande ferme éolienne d’Afrique en partenariat avec la compagnie nationale d’électricité éthiopienne (EEPCo), grâce aux financements de l’Agence française de développement (AFD), de banques françaises et du gouvernement éthiopien. Ce projet est cependant moins ambitieux que prévu, puisqu’il devait à l’origine compter 120 éoliennes. De fait, plusieurs difficultés, dont l’agrandissement du couloir aérien de l’aéroport de Mekele, Continue reading →