Category Archives: Emploi

Transition juste

En Espagne, la sortie programmée du charbon (pour cause de directive européenne, d’objectifs dans les énergies renouvelables ou pour manque de compétitivité de ce combustible) pose, comme partout, la question des emplois. Le 17 avril, deux syndicats espagnols (CCOO de Industria et UGT-FICA) ont conclu un accord avec le gouvernement et les exploitants des centrales (Endesa, Iberdrola, Naturgy) pour Continue reading →

Chez Amazon, les travailleurs s’organisent et interpellent les investisseurs financiers

Depuis le 20 février 2020, l’indice Dow Jones a perdu près de 20 % de sa valeur. Dans le même temps, le cours de l’action d’Amazon a progressé de 6 %. Le groupe a fait l’objet de nombreuses critiques, en particulier sur les conditions de travail des salariés de ses entrepôts dans le contexte pandémique. Ces critiques s’ajoutent aux nombreux reproches qui visaient déjà l’entreprise. Formé officiellement il y a quelques mois, l’Amazon Continue reading →

Le Covid-19 menace aussi les emplois des sous-traitants dans les pays du Sud

Depuis une trentaine d’années, les associations de solidarité internationale actives dans les pays occidentaux – Europe et Etats-Unis en tête – alertent sur les conditions de travail des salariés du textile, de l’habillement et de la chaussure dans les pays du Sud. En trente ans, les volumes de production et, par voie de conséquence, le nombre d’usines intervenant dans ces secteurs ont considérablement Continue reading →

Emploi

ArcelorMittal a annoncé, le 10 juillet, la suppression de 2 000 emplois en Afrique du Sud sur les 8 500 postes que le sidérurgiste compte actuellement dans le pays. Le syndicat national local NUMSA reproche à l’entreprise de ne pas avoir suivi le processus de consultation prévu par la loi et de vouloir faire payer aux salariés leurs revendications contre la précarité de l’emploi au sein du groupe (IE n° 298).

Il faut anticiper l’accélération de la robotisation en aidant les travailleurs vulnérables à s’adapter

Le nombre de robots dans le monde a plus que doublé en deux décennies et ce mouvement devrait encore s’accélérer dans les cinq prochaines années. Cette tendance pose la question de l’emploi. En mars 2018, le think tank britannique Overseas Development Institute (ODI) indiquait dans une étude que d’ici à quinze ou vingt ans, le coût des robots intervenant dans la fabrication des produits manufacturés pourrait, en Afrique subsaharienne, être inférieur à celui de la main-d’œuvre Continue reading →

Politique sociale à deux vitesses chez ArcelorMittal South Africa

L’appel à la grève de l’Union nationale des ouvriers de la métallurgie d’Afrique du Sud (National Union of Metalworkers of South Africa – Numsa) engagé le 11 mars à l’encontre de d’ArcelorMittal South Africa (Amsa) se poursuit. Le syndicat accuse Amsa de faire largement appel à un personnel extérieur sous-payé (1 000 personnes environ selon le syndicat) employé dans des conditions précaires et qu’il juge dangereuses. La Numsa affirme que les travailleurs mis à la Continue reading →

Amazon ouvre à Seattle son deuxième magasin sans caisse et sans personnel

En mai dernier, le conseil municipal de Seattle avait voté l’instauration d’une taxe sur les salaires des entreprises réalisant plus de 20 millions de dollars de chiffre d’affaires. Le produit de cette taxe devait servir à financer un programme de logements sociaux. Mais sous la pression de certaines entreprises, parmi lesquelles Amazon, le conseil a abrogé la loi le mois suivant (IE n° 283). Le géant du commerce en ligne, critiqué pour la précarité de dizaines de milliers de ses emplois, mais aussi pour les risques que Continue reading →

Le coût des robots bientôt moins important, même en Afrique ?

La révolution robotique est en marche : le coût de fonctionnement des robots et des imprimantes 3D diminue très rapidement et cette tendance devrait encore s’accélérer, menaçant au passage de nombreux emplois. Pour autant, certains observateurs estiment que cette évolution ne devrait pas affecter à court terme les pays à bas coût de main-d’œuvre. Dans une étude publiée le 19 mars, le think tank britannique Overseas Development Institute (ODI) vient toutefois ébranler cette thèse. Continue reading →

Emploi

L’Organisation internationale du travail (OIT) a publié son rapport 2018 Emploi et questions sociales dans le monde. Selon le document, le taux de chômage mondial reste stable (192 millions de personnes), en dépit du redressement de l’économie, tandis que 1,4 milliard de personnes occupent un emploi vulnérable. Par ailleurs, si le nombre de personnes se trouvant dans une extrême pauvreté au travail diminue, c’est à un rythme très lent. Dans les pays émergents, leur nombre devrait atteindre 176 millions Continue reading →

Les entreprises avec un actionnariat salarié licencieraient deux fois moins que les autres

Dans une étude récente, intitulée How Did Employee Ownership Firms Weather the Last Two Recessions ?, les chercheurs Douglas L. Kruse de l’université Rutgers (New Jersey) et Fidan Ana Kurtulus de l’université du Massachusetts concluent que les entreprises américaines intégrant un actionnariat salarié pratiquent deux fois moins de licenciements que les autres. Les chercheurs ont analysé les données de 8 000 entreprises. Selon eux, le fait pour un salarié de détenir une part du capital augmente son sentiment Continue reading →

Au Royaume-Uni, les contrats « zéro heure » suscitent des inquiétudes économiques

Dans les années 70, la chaîne de restauration McDonald’s a été la première société au Royaume-Uni à utiliser les contrats dits « zéro heure » (dans lesquels l’employeur ne prend aucun engagement en matière de durée fixe de travail) et 90 % de ses effectifs disposeraient aujourd’hui de ce type de contrat. Mais le groupe a décidé de changer de politique et de proposer des « contrats fixes » avec la garantie d’un minimum d’heures pour ses employés, après une première expérimentation menée dans plusieurs sites Continue reading →

Le cynisme (ou la maladresse) du président d’ING scandalise les Belges et les Néerlandais

Le 3 octobre, ING, la principale société néerlandaise de services financiers, a annoncé son intention de supprimer 7 000 emplois, dont 2 300 aux Pays-Bas et 3 000 en Belgique. Pour la Belgique, cette décision s’ajoute aux 2 000 et 650 suppressions d’emplois annoncées respectivement par Caterpillar et par Axa au mois de septembre. Outre la mauvaise nouvelle en matière d’emploi, une petite phrase du président d’ING, Ralph Hamers, pour justifier le plan de la Continue reading →

La Malaisie veut accueillir 1,5 million de travailleurs bangladais d’ici trois à cinq ans

La population active de la Malaisie représente 13 millions de personnes environ. On estime par ailleurs à 4 à 6 millions le nombre d’étrangers travaillant dans ce pays, plus de la moitié étant en situation irrégulière et, de fait, assujettis aux trafiquants de main-d’œuvre bon marché. En dépit des conditions de travail déplorables auxquelles ces travailleurs sont souvent soumis, la Malaisie reste pour les Bangladais l’un des plus importants débouchés après l’Arabie saoudite, ainsi qu’une source de revenus non négligeable. Le bureau bangladais de la Continue reading →

Michelin soigne la réorganisation de son outil de production et ses effets sur l’emploi

L’accord signé le 19 mai entre le fabricant de pneumatiques français Michelin et les syndicats de son usine de Roanne dans le département de la Loire montre qu’il est possible, grâce à une anticipation de l’évolution des marchés et à la négociation, d’éviter les effets désastreux d’une restructuration. Le pacte prévoit d’abandonner la production des pneus 16/17 pouces, dont les coûts de fabrication ne sont plus compétitifs face à la concurrence asiatique, et de la remplacer par une nouvelle chaîne de production pour des pneus de 19 à 21 pouces destinés aux véhicules de luxe. Le site, qui emploie actuellement 850 salariés dont 770 en CDI, Continue reading →

Accord des syndicats et du patronat français de la métallurgie sur l’alternance pour 2020

Le patronat français et les syndicats de la métallurgie ont signé un accord visant à la création de 46 000 contrats en alternance en 2020 (contre 40 000 en 2013). Cet objectif sera précédé de deux objectifs intermédiaires : 42 000 contrats en 2016 et 44 000 en 2018. De plus, l’accord prévoit l’accueil de 10 % de jeunes filles, contre 6 % actuellement, et un taux de recrutement de 85 % à la sortie de l’alternance. Ces recrutements devraient favoriser l’emploi des jeunes dans un secteur confronté à de nombreux départs en retraite au cours des années à venir.

Nouvelle alerte chez PSA Peugeot Citroën ?

Lors du comité d’entreprise du 23 octobre, la direction du site PSA de Poissy, qui fabrique la Citroën C3, la DS3 et la Peugeot 208, a annoncé qu’elle allait supprimer 98 postes (sur les 5 500 postes actuels du site) et que l’équipe de nuit de l’emboutissage serait très probablement arrêtée. Sur les 98 emplois concernés, 43 bénéficieraient d’un reclassement en interne et la direction a affirmé que « personne ne [serait] laissé sur le bord du chemin ». Mais pour le syndicat CGT, cette annonce est le prélude d’un plan de suppression d’emplois plus vaste.

Renault annonce une hausse de 40 % du nombre de voitures produites en France d’ici à 2016

Modérations salariales, rétablissement du marché automobile européen, partage des plates-formes avec ses partenaires (Nissan, Fiat, Bolloré), ont permis à Renault d’annoncer, début octobre, une très probable augmentation du nombre de voitures produites en France, un nombre qui pourrait passer de 500 000 actuellement à 710 000 d’ici à la fin de 2016. Les syndicats restent toutefois sceptiques vis-à-vis des retombées sociales. Ils font notamment remarquer que les embauches se font surtout, pour l’instant, sous la forme de contrats d’intérim. Ainsi, dans l’usine de Sandouville (Seine-Maritime), on compte 945 titulaires Continue reading →

Air Liquide va fermer son site de Châlons-en-Champagne

Le groupe français de gaz industriels Air Liquide avait annoncé, le 10 septembre, la fermeture définitive d’ici à la fin du mois de décembre de sa dernière unité de soudage dans la Marne, à Châlons-en-Champagne. En grève depuis l’annonce de la décision, les 70 salariés du site concernés par la fermeture ont obtenu de la direction une prime de 1 000 euros par mois travaillé à la condition de fournir 50 % au moins de la quantité de produits attendue. Les syndicats ont également l’intention d’obtenir d’Air Liquide la recherche d’une nouvelle activité sur le site, afin de limiter les effets induits par la fermeture.