Category Archives: Gouvernance

Danone est désormais une entreprise à mission

Lors de l’assemblée générale des actionnaires de Danone qui s’est tenue à huis clos le 26 juin 2020, les actionnaires ont voté à une très large majorité (99,42 % des suffrages) la modification des statuts qui permet à Danone de devenir la première entreprise à mission parmi les sociétés cotées (IE n° 324). Se félicitant de ce « plébiscite », Emmanuel Continue reading →

Assemblées générales : une première partie de saison assez animée en dépit du huis clos

La première partie de la saison des assemblées générales des sociétés du CAC 40 (i.e. celles dont la date n’a pas été repoussée du fait des mesures sanitaires) est presque achevée. Seule l’assemblée générale de Saint-Gobain, qui se tient traditionnellement tard dans la saison, n’a pas encore eu lieu au Continue reading →

Assemblée générale de Total 2020

L’assemblée générale de Total s’est déroulée le 29 mai 2020 à partir de 10h00 devant près de 1 000 personnes connectées en visio-conférence. L’un des principaux enjeux de cette assemblée résidait dans l’opposition – sans doute inédite en France – entre deux approches d’engagement actionnarial sur la politique climatique de la compagnie. Cette politique a été largement développée lors de la séance de réponses Continue reading →

Volkswagen va embaucher un jeune activiste climat pour stimuler le groupe de l’intérieur

La montée des jeunes au créneau pour « réclamer » un monde nouveau n’est pas un épiphénomène sans lendemain. Même s’il a surtout été visible sur la question climatique, le mouvement concerne de nombreux domaines. Les Gen Z (les personnes nées après 1995) bousculent déjà les modes de consommation. Ainsi, dans une étude récente, l’entreprise californienne ThreedUP – qui se considère Continue reading →

Gouvernance

Legal & General Investment Management (LGIM), l’une des plus importantes sociétés de gestion européennes, a annoncé le 3 février qu’elle voterait cette année contre le renouvellement des mandats d’administrateur des dirigeants d’entreprise cumulant les rôles de président du conseil et de directeur général (une pratique assez courante en France, en Espagne et aux Etats-Unis). LGIM votera également Continue reading →

Agences de notation ESG, concentration et spécialisations

RobecoSAM, l’une des premières organisations en Europe continentale à s’être engagée dans l’évaluation ESG (social, environnement, gouvernance) des entreprises, a annoncé le 21 novembre qu’elle cédait ses activités de rating et de benchmark à l’américain S&P Global, leader mondial dans l’information et l’analyse financière. Elle conserve son activité de gestion de fonds spécialisés dans le développement Continue reading →

Réfugiés

Le 24 septembre, les dirigeants de plusieurs grandes entreprises mondiales, dont Ben & Jerry’s, Citi, Microsoft, Novartis, Unilever, Virgin, ont appelé à une intégration des réfugiés, sans laquelle les Objectifs de développement durable (ODD) ne seront pas atteints. Ils ont notamment souligné le rôle que la communauté des affaires peut jouer en fournissant des biens et des services aux réfugiés, en leur proposant des emplois, Continue reading →

Google veut encadrer les débats de société chez ses employés

Alphabet (société mère de Google) a la réputation de produire en interne des débats de société plutôt ouverts. En juin 2018, à la suite de la « fronde » de plusieurs milliers de salariés, Google a ainsi déclaré qu’il ne reconduirait pas après 2019 le « projet Maven », qui devait aider le ministère américain de la Défense à mettre au point un système d’algorithmes pour interpréter, grâce à l’intelligence artificielle, les images collectées Continue reading →

Gouvernance

Pierre-Henri Leroy, président du conseil de surveillance de la société de conseil aux investisseurs Proxinvest, a introduit une pétition demandant à l’Etat français, à l’AMF (Autorité des marchés financiers), au comité d’entreprise de Renault et aux administrateurs de Renault SA de récuser ou de procéder à un relèvement judiciaire des commissaires aux comptes du groupe Renault-Nissan, les sociétés EY et KPMG. Cette demande collective exprime à leur égard Continue reading →

Ford : bénéfices et effectifs en baisse, rémunération en hausse pour le directeur général

Ford a annoncé le 15 mars qu’il réduirait ses effectifs en Allemagne de plus de 5 000 salariés et au Royaume-Uni d’un nombre encore indéterminé de salariés. Cette déclaration confirme les annonces faites à la fin de 2018 et au début de 2019 sur la mise en place d’un grand plan de restructuration visant à économiser 11 milliards de dollars au niveau mondial. Ce plan touchera surtout l’Europe, mais aussi le Brésil et la Chine. En France, la fermeture de l’usine de Blanquefort en Gironde a été Continue reading →

Les bonus des dirigeants des compagnies pétrolières favorisent la croissance des énergies fossiles

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, des coalitions d’investisseurs financiers commencent à demander aux sociétés pétrolières d’intégrer dans le bonus de leurs dirigeants des incitations financières liées à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais dans une étude récente, l’association Carbon Tracker montre qu’en pratique, les sociétés continuent à privilégier, dans la part variable de leurs dirigeants, l’augmentation de la production d’hydrocarbures et/ou le niveau des réserves. En Continue reading →

Rémunérations

La dix-neuvième édition du rapport de la société Proxinvest sur la rémunération des présidents exécutifs des sociétés cotées françaises conclut à une augmentation de 10 % de la rémunération totale des présidents exécutifs du SBF 120 (3,8 millions d’euros) et à une progression de 14 % de celles des présidents exécutifs du CAC 40 (5,1 millions d’euros), une hausse jugée injustifiée par le cabinet.

Le nouveau code de gouvernance britannique tente d’améliorer la réputation des entreprises britanniques

C’était une promesse de Theresa May, Première ministre du Royaume-Uni, pour rétablir la confiance dans les grandes entreprises. La refonte du code de gouvernance, dévoilée le 16 juillet dernier par le Financial Reporting Council (FRC), va donc s’imposer à 862 sociétés cotées britanniques à compter des exercices ouverts à partir du 1er janvier 2019. Ce code contraindra notamment les compagnies à communiquer sur la manière dont elles appliquent les principes qu’il a prévus. Il préconise notamment que Continue reading →

Les investisseurs devraient intégrer la dimension sociale à leurs stratégies climatiques

La RSE revêt une dimension holistique. C’est du moins la thèse soutenue par le CFIE, éditeur d’Impact Entreprises. Pour un manager, il est presque impossible de mener une action sur un quelconque aspect de cette discipline sans en toucher un ou plusieurs autres, parfois de manière très indirecte, et avec des conséquences complexes, voire contradictoires. Le cas de l’agroraffinerie de Total, basée à La Mède, constitue à cet égard un exemple significatif. Il mêle des questions écologiques (émissions de GES, déforestation, etc.) Continue reading →

Les actionnaires de Shell expriment leur mécontentement global en contestant la rémunération du DG

Considérant que les engagements affichés par Shell étaient insuffisants au regard des enjeux liés au dérèglement climatique, des actionnaires avaient déposé, il y a quelques semaines, un projet de résolution en vue de l’assemblée générale de la compagnie anglo-néerlandaise, demandant à cette dernière d’être plus transparente et plus ambitieuse sur cette question (IE n° 278). Mais quelques jours plus tard, le 18 mai, soixante investisseurs gérant près de 10 500 milliards de dollars d’actifs, ont publié une lettre ouverte Continue reading →

Les entreprises britanniques bientôt obligées de publier leur ratio d’équité

Selon le Financial Times, le gouvernement britannique devrait bientôt introduire une loi obligeant les plus grandes sociétés privées du pays à publier le rapport entre la rémunération médiane des salariés et celle du directeur général. Cette loi s’inspirera de celle adoptée en 2015 par les Etats-Unis (pay ratios, ratios d’équité) et qui s’applique pour la première fois cette année après avoir été longtemps combattue par les organisations représentant les intérêts du monde des affaires. Les arguments de ces Continue reading →

Le lien entre la rémunération des dirigeants et le prix des médicaments sous surveillance

L’augmentation du prix des médicaments a été un important sujet de controverse aux Etats-Unis et dans bon nombre de pays au cours des dernières années. Aussi l’association américaine ICCR – qui réunit notamment des congrégations religieuses soucieuses de placer leurs actifs financiers selon des critères éthiques, sociaux et environnementaux – s’interroge-t-elle depuis longtemps sur la structure de l’élaboration des prix des médicaments. Sans succès jusqu’à présent. Mais lors des prochaines assemblées générales de plusieurs laboratoires (AbbVie, Continue reading →

Les investisseurs britanniques ciblent les administrateurs sur les rémunérations excessives

La saison des assemblées générales va débuter dans deux mois et la question de la rémunération des dirigeants figurera encore parmi les principaux sujets de préoccupation. La PLSA britannique (Pensions and Lifetime Saving Association) revendique son appui à 1 300 fonds de pension qui couvrent plus de 20 millions de personnes et gèrent 1 000 milliards de livres d’actifs. A l’occasion de la publication, le 28 janvier dernier, de sa revue sur les votes lors des assemblées des sociétés britanniques depuis 2013, la PLSA a apporté Continue reading →

ExxonMobil assure ses actionnaires de sa confiance quant à l’avenir de son modèle économique

Lors de l’assemblée générale d’ExxonMobil, le 31 mai dernier, les actionnaires avaient voté à une large majorité (62,1 %) en faveur d’un projet de résolution « externe » demandant au management de publier une évaluation de l’impact qu’une réduction de la demande en hydrocarbures pourrait avoir sur son portefeuille de réserves d’ici à 2040 (IE n° 260). Le groupe pétrolier a répondu à cette demande en publiant, le 2 février, un rapport intitulé Positioning for a Lower-carbon Energy Future. Dans ce document, il précise que le maintien de l’augmentation de la température de la planète au-dessous de 2 °C pourrait provoquer une diminution de la consommation de pétrole de 20 % d’ici à 2040. Mais il indique aussi qu’il ne croit pas à la réalisation d’un tel scénario. Ainsi, même si en 2040 la totalité du parc automobile mondial était à propulsion électrique, la demande en carburant liquide serait identique à celle de 2013, notamment en raison du transport commercial. Le rapport ajoute que même si la communauté internationale parvenait à atteindre l’objectif de 2 °C – ce qui nécessiterait une révolution énergétique au cours des prochaines décennies –, le groupe pourrait extraire sans difficulté majeure 90 % de ses réserves pétrolières actuelles et continuer à investir dans l’acquisition de nouvelles réserves. Par ailleurs, ExxonMobil bénéficierait de l’augmentation de la consommation de gaz naturel et tirerait parti du développement de nouvelles technologies, comme le stockage du CO2 ou la production de carburants à base d’algues. Les partisans d’un changement du modèle économique du géant pétrolier estiment, quant à eux, que les hypothèses prises en compte pour l’évolution de la demande en énergie fossile dans certains secteurs économiques sont trop optimistes et que le rapport ne développe pas assez les objectifs que la compagnie s’est fixés pour réduire ses émissions de GES, mais qu’il constitue une bonne base pour l’engagement actionnarial.