Category Archives: Vale

Finance, exclusion

Le plus important fonds souverain au monde (le Government Pension Fund Global norvégien) a ajouté, le 13 mai dernier, douze nouvelles entreprises à sa liste des sociétés exclues de son univers d’investissement. Cette décision concerne : Sasol (Afrique du Sud), RWE (Allemagne), Glencore (Royaume-Uni, Suisse), AGL Energy (Australie), Anglo American (Royaume-Uni) pour leur Continue reading →

Sûreté, Brésil, mines

L’une des pires catastrophes environnementales et humaines que le Brésil ait connues s’est déroulée en janvier 2019 : un barrage de rétention de résidus provenant de l’exploitation des mines de fer appartenant à la société minière brésilienne Vale a cédé provoquant la mort ou la disparition de plus de 270 personnes (Voir IE). Le 2 avril, l’organisme fédéral brésilien chargé du patrimoine minier (Agência Nacional de Mineração) a Continue reading →

Tragédie de Brumadhino : Vale ne remplit pas ses obligations

Le 25 janvier 2019, à Brumadinho dans l’Etat du Minas Gerais au Brésil, les parois du bassin de rétention de résidus de la mine de Córrego do Feijão exploitée par la compagnie brésilienne Vale (le principal producteur mondial de minerai de fer) a cédé provoquant la mort de 272 personnes (voir IE). Les corps de 11 victimes n’ont toujours pas été retrouvés. La catastrophe a également occasionné des dégâts Continue reading →

Les acteurs financiers augmentent la pression sur Vale et sur le secteur minier

La société minière brésilienne Vale a été reconnue coupable, le 9 juillet, des dégâts provoqués par la rupture du barrage 1 de la mine Córrego do Feijão à Brumadinho dans l’Etat du Minas Gerais (Brésil), une tragédie survenue le 25 janvier dernier. A ce jour, 248 personnes sont décédées dans cette catastrophe et 22 sont toujours portées disparues (IE n° 295). Les dommages n’ont pas encore été chiffrés. En revanche, le 15 juillet, un accord a été trouvé entre le ministère brésilien du Travail Continue reading →

La sécurité des barrages de rétention des résidus miniers doit être évaluée

Le 5 novembre 2015, le barrage de Mariana, une digue de rétention de résidus miniers accumulés sous la forme de boue – détenue conjointement par les sociétés minières Vale (Brésil) et BHP (Australie) –, avait cédé provoquant la mort de 19 personnes et un désastre écologique sans précédent au Brésil. Le 25 janvier dernier, un nouveau barrage minier appartenant à Vale, situé Continue reading →