Category Archives: Saint-Gobain

Conditions de travail, France, Inde

Le secrétaire général de la fédération syndicale internationale IndustriALL Global Union a adressé une lettre à Régis Blugeon, directeur des affaires sociales du groupe Saint-Gobain. Cette lettre concerne Jayaraj Mathangi, un ouvrier de trente-cinq ans licencié en 2016 par Saint-Gobain Crystals and Detectors (Bangalore, Inde). Entré dans le groupe en 2008 en tant que stagiaire, Jayaraj Mathangi est devenu technicien Continue reading →

Des investisseurs réclament plus de transparence sur le lobbying climatique de cinquante-cinq sociétés

Les activités de lobbying des grandes entreprises, en particulier celles concernant les questions liées au climat (mais pas uniquement), sont de plus en plus observées par le monde associatif et les investisseurs financiers (voir IE). Pourtant, les informations liées à ces activités sont rares dans les rapports annuels des entreprises, comme l’atteste régulièrement l’étude annuelle réalisée par CFIE-conseil (filiale du CFIE, éditeur de cette lettre d’information). De plus, Continue reading →

Les investisseurs veulent des progrès sur le climat et les chaînes d’approvisionnement

La communauté financière continue à s’organiser pour contrer le dérèglement climatique. En décembre 2017, des investisseurs se sont regroupés pour former la Climate Action 100+ Initiative. Son but est d’aller systématiquement au contact des entreprises qui émettent de grandes quantités de gaz à effet de serre pour leur demander d’améliorer leur gouvernance en matière de changements climatiques, de réduire leurs rejets et de renforcer leur reporting sur les impacts financiers dus au climat. En date du 27 décembre, 100 sociétés avaient été répertoriées pour faire l’objet de cet engagement, parmi lesquelles EDF, Engie, Total. Au début du mois de juillet 2018, la liste a été augmentée de 61 entreprises, dont Air France KLM, Air Liquide, Danone, Peugeot, Renault, Saint-Gobain. Ce sont désormais 289 investisseurs gérant un total de 30 000 milliards de dollars qui ont rejoint l’initiative. Le collectif relève que des progrès ont déjà été enregistrés puisque 18 % des entreprises ciblées soutiennent officiellement les recommandations du groupe de travail sur les informations financières liées au climat (Taskforce on Climate-related Financial Disclosures) et que 22 % d’entre elles se sont engagées à se fixer des objectifs établis sur des bases scientifiques pour réduire leurs émissions à long terme (science-based targets).

Mais certains observateurs constatent que les informations sociales sont encore plus difficiles à obtenir de la part des entreprises que les données environnementales et de gouvernance. C’est pourquoi, fin juin, la Workforce Disclosure Initiative (WDI), un programme coordonné par l’association d’activisme actionnarial britannique ShareAction – qui réunit plus de 100 investisseurs internationaux gérant 12 000 milliards de dollars d’actifs –, a écrit à 500 des plus importantes sociétés mondiales pour leur demander d’améliorer la qualité des informations sur les conditions de travail des travailleurs dans leur chaîne d’approvisionnement (diversité, droits sociaux, santé et sécurité…).

Les salariés de Lapeyre dénoncent un montage qui les prive de leur participation aux bénéfices

Un procès s’est ouvert le 6 juin au tribunal de grande instance de Nanterre à la suite d’une plainte déposée en 2012 par 1 776 salariés de Lapeyre (une filiale de Saint-Gobain) contre plusieurs sociétés du groupe. Les syndicats Force ouvrière et CGT dénoncent l’organisation du groupe, laquelle aurait permis à Lapeyre d’amputer la participation aux bénéfices versée aux salariés de 81 millions d’euros entre 2002 et 2008 (à comparer avec les 19 millions d’euros qu’ils ont effectivement perçus sur la période). Continue reading →

Plusieurs grands groupes militent pour une réduction de moitié des GES d’ici à 2040

L’Energy Transition Commission (ETC) est une organisation internationale qui regroupe de nombreux acteurs intéressés par les questions climatiques, dont des grandes entreprises issues de secteurs liés à l’énergie. Elle a publié le 25 avril une étude dans laquelle elle explique qu’il est tout à fait possible de réduire de moitié les émissions de CO2 dans le monde d’ici à 2040 à condition de s’y prendre dès maintenant. Cette approche peut surprendre de la part de certains membres d’ETC et pourrait presque se rapprocher Continue reading →