Category Archives: Glencore

Corruption

C’est à la suite d’une alerte lancée par l’association suisse Public Eye en décembre 2017 que la Confédération suisse vient d’ouvrir une procédure pénale contre Glencore International pour des faits présumés de corruption dans le cadre d’un achat de participations dans des mines de cuivre et de cobalt en République démocratique du Congo.

Finance, exclusion

Le plus important fonds souverain au monde (le Government Pension Fund Global norvégien) a ajouté, le 13 mai dernier, douze nouvelles entreprises à sa liste des sociétés exclues de son univers d’investissement. Cette décision concerne : Sasol (Afrique du Sud), RWE (Allemagne), Glencore (Royaume-Uni, Suisse), AGL Energy (Australie), Anglo American (Royaume-Uni) pour leur Continue reading →

Corruption

La société de négoce de matières premières anglo-suisse Glencore PLC a annoncé, le 5 décembre, qu’une enquête pour de possibles faits de corruption avait été ouverte à son encontre par le Serious Fraud Office (l’autorité britannique chargée de la délinquance financière). L’annonce a provoqué une baisse de 9 % du titre sur le London Stock Exchange (LSE). En juillet 2018, Glencore Ltd, une filiale Continue reading →

BNP Paribas renforce sa politique d’exclusion du charbon de ses actifs

Le 14 mars, le gestionnaire d’actifs BNP Paribas AM a annoncé qu’il allait renforcer sa politique sectorielle en excluant de ses placements, à partir du 1er janvier 2020, certaines sociétés fournissant du charbon thermique (la production de charbon à coke est exclue du dispositif) ou dont la production d’électricité est particulièrement intensive en CO2. Cette politique concernera ses fonds gérés activement et sera la norme pour les fonds dédiés, mais elle exclura les fonds indiciels, ce que regrette l’association Les Amis de la Terre. Continue reading →

Justice

Le géant anglo-suisse Glencore, spécialisé dans l’extraction et le courtage de matières premières, a été assigné par le ministère américain de la Justice à fournir des documents sur ses activités en République démocratique du Congo, au Nigeria et au Venezuela dans le cadre d’une enquête ouverte sur des soupçons de corruption et de blanchiment d’argent entre 2007 et 2018. A la suite de cette annonce, le cours de l’action a chuté de 13 % à Londres, sa plus forte baisse depuis deux ans. L’association suisse Continue reading →

Glencore : bénéfices historiques et conditions de travail scandaleuses

La société minière suisse Glencore a annoncé, le 21 février, les meilleurs résultats annuels de son histoire. Pourtant, dans certains pays, la situation des salariés semble poser de sérieux problèmes. C’est du moins ce qu’affirme la fédération syndicale internationale IndustriALL. Alertée par le Tumec congolais (Travailleurs unis des mines, métallurgie, énergie, chimie et industries connexes), IndustriALL a organisé une mission d’enquête internationale du 14 au 17 février 2018 auprès des employés Continue reading →

Le différend entre l’Arabie saoudite et l’Iran s’invite dans le champ économique

Dans le sillage de la décision prise par plusieurs Etats arabes et les Maldives de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar pour cause de soutien au terrorisme, le gouvernement non officiel de l’Est libyen a annoncé qu’il retirait à la multinationale suisse Glencore ses droits d’exportation de pétrole sur le port de Marsa al-Hariga. Avec 8,5 % du capital, la société de capital investissement qatarie, Qatar Holding LLC, est en effet le principal actionnaire du groupe helvétique. Le gouvernement d’union Continue reading →

Le fonds souverain norvégien a exclu 52 sociétés dont les activités sont liées au charbon

Le fonds souverain norvégien est le plus important au monde et il contrôle 1,4 % environ de la capitalisation boursière mondiale. Depuis de nombreuses années, il intègre des critères ESG (environnement, social, gouvernance) à sa gestion de portefeuille. En juin 2015, le fonds s’est approprié une décision du Parlement norvégien selon laquelle les sociétés dont 30 % (ou plus) des activités étaient liées au charbon devaient être exclues de ses portefeuilles. Cette directive est entrée en application le 1er février. Le 14 avril, la banque centrale de Norvège a déclaré que 52 compagnies avaient d’ores et déjà été exclues et que d’autres radiations Continue reading →