Cohésion.

La saison des assemblées générales va débuter et, comme les années précédentes, le sujet de la rémunération des dirigeants suscitera encore des débats nourris. Sans doute moins en France que dans d’autres pays, tels que le Royaume-Uni ou les Etats-Unis. A travers les modalités d’attribution des rémunérations, ces discussions posent la question de la répartition de la richesse créée et testent la cohésion interne des entreprises. Elles interrogent aussi sur la contribution de l’entreprise aux attentes de la communauté externe. Bien qu’il soit difficile de mesurer cette participation, l’initiative engagée vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques par une association américaine d’actionnaires pourrait apporter des éléments de réponse (voir ci-dessous).